La méthode

La méthode NIROMATHE® trouve son origine aux confins de l'Inde et de l'Europe. E. Renard, rebouteux du Pas de Calais, l'avait apprise dans les Balkans. Ainsi, nombre de rebouteux travaillaient de la même façon. Ils remettaient les nerfs, les tendons et les ligaments. Ils malaxaient les tissus mous...
Une reconnaissance très rapide du type de blocage va permettre, avec la méthode Niromathé®, d'adapter une gestualité précise et une cartographie spécifique des points clés. Les initiateurs de la méthode Niromathé® ont déterminé cette cartographie des points situé sur des aspérités osseuses....
Durant cette première journée, les équipes de formateurs Niromathé vous présentent les points suivants : Définition de la lésion ostéopathique Conventions : Zones Yin et Yang Le blocage Flexion, Extension, RotationGauche, Rotation droite Rotation externe abduction et Rotation...
La formation Niromathé continue avec cette deuxième journée Niromathe Révision du geste manipulatif, de la construction de base et des points sus-diaphragmatiques Notions « Mur de brique – Mur de mousse » en fonction du type de blocage en Flexion ou Extension Travail pratique en Flexion...
Révision du geste manipulatif et de la construction de base Les Rotations : Lois de Weiselfish-Giammatteo Application en Niromathé® Cas de figure Diagnostique différentiel Fibromyalgies Névrites paralysantes … Etude des facteurs favorisant la pérennisation et les...
Pour cette dernière journée de formation, l'équipe de formateurs Niromathé vous proposera les points suivants : Clichés : Extension  Inspir, Extension Expir, Flexion inspir, Flexion expir Les rotations Traitement des cas suspects Globalité Interrogation et Diagnostic Les échecs...
Les techniques ostéopathiques ne sont en fait ni osseuses, ni musculaires, ni ligamentaires, ni tendineuses, ni faciales, ni cutanées. Quelles qu'elles soient, elles s’adressent en fait à des Eléments Tenso-Modulateurs (E.T.M.) situés entre la peau et les structures plus profondes. Ces E.T.M. se...
Cette notion de polarité, largement commentée au niveau des techniques fasciales est néanmoins présente en ce qui concerne les autres techniques. Les manipulations ostéo-articulaires nécessitent obligatoirement la présence des deux mains pour leur réalisation. Il existe donc une main...
-- (Aggravées au mouvement) Ces patients se réveillent en forme, sans douleurs. Celles-ci apparaissent et s'aggravent progressivement au fil des heures pour atteindre leur paroxysme en fin de journée. Le soir, ces patients n'ont qu'une hâte: se mettre au lit. Le décubitus et le repos amènent...
(Aggravées au repos) La journée est calme, voire même totalement sereine. Les patients présentent peu ou pas de douleurs. Ils ne présentent aucune limitation de leur activité physique. Le soir, ils se mettent au lit, et progressivement les douleurs apparaissent, les réveillant vers 4 à 5 heures...